CAMERA / APPAREILS PHOTOS : 1ère approche



ALIYA GAMES E LEARNING
 



Caméra : issu du latin camera ( en français « chambre » ). La camera obscura ( chambre noire ) , terme lui-même issu du grec ancien καμάρα ( kamara ), désignait un dispositif que les peintres de la Renaissance utilisaient pour le dessin en perspective, conservé dans l’appellation « chambre photographique ».



LE CAPTEUR



C’ est le composant de base des appareils photo et des caméras numériques, l’équivalent du film ( ou pellicule ) en photographie argentique.

Deux grandes familles de capteurs sont disponibles : les CCD et les CMOS.
Les CCD existent encore sur les marchés des appareils compacts et les appareils à très haute résolution. Les appareils reflex les plus courants quant à eux l’ont délaissé et utilisent majoritairement des capteurs CMOS

Capteur Full Frame ( = plein format ) = 24x36mm : équivalents en dimension aux pellicules
APS = capteurs plus petits que le plein format :
APS-H = 1,3 fois plus petit que le plein format
APS-C = 1,5 à 1,6 fois plus petit que le plein format

Micro 4/3 = environ 2 fois plus petit qu’un plein format, proportions 4/3

Les focales affichées sur les objectifs correspondent toujours à leur équivalent sur un capteur plein format
( ex: objectif 50 mm sur un capteur APS-C = 80 mm sur un capteur « Full frame » )

Grand capteur = plus de précision pour capter la lumière = meilleur qualité d’image

RED Epic = capteur super 35 = 24.4 x 13.7 mm
BLACK MAGIC 4K = capteur super 35 = 21.12mmx11.88mm
Canon 5D MARK III = capteur Full Frame



 

CAMARTICLE

 



LA FOCALE



= distance entre le capteur ( format 24x36mm ) du boitier et le centre optique de l’objectif, exprimée en mm ( sur l’objectif ), plus la focale est courte, plus l’angle de vision est grand, d’où l’appellation objectif « grand angle » diffèrents des « téléobjectifs ».

objectifs à focale fixe = focale constante
objectifs à focale variable = zoom = focale variante ( ex: objectif 24-105 = focale variant de 24 mm à 105 mm lorsqu’on zoom )



OUVERTURE DIAPHRAGME IRIS



Diaphragme = dispositif mécanique mince et opaque comportant une ouverture centrale généralement réglable. Il permet de limiter le nombre de rayons du faisceau lumineux qui arrivent sur le capteur. IL est centré sur l’axe optique et sépare les groupes de lentilles antérieures et postérieures de l’objectif dans lequel il est placé. Dans les objectifs modernes, il s’agit le plus souvent d’un dispositif de type diaphragme à Iris = constitué d’une série de lamelles métalliques mobiles dont la position est contrôlée au moyen d’une bague placée à l’extérieur de l’objectif. Le réglage du diaphragme peut être manuel ou couplé avec la cellule du boîtier photographique

fonctions principales :

_ réguler l ’ illumination du capteur.
_ modifier la profondeur de champ de l’image.

L’ Ouverture d’un objectif = ouverture du diaphragme ou iris
L’ ouverture correspond à taille de la surface qui va laisser passer la lumière à travers l’objectif pendant l’exposition ( un trou formé par des lamelles en métal, et dont la taille peut être changée ).
ouverture d’un objectif = focale ÷ diamètre de la lentille frontale

ouvrir le diaph = laisser plus de lumière rentrer sur le capteur = valeur ( f/ ) moins élevée
fermer le diaph = laisser moins de lumière rentrer sur le capteur = valeur ( f/ ) plus élevée



PROFONDEUR DE CHAMP



= zone de netteté de l’image
= profondeur de la zone de netteté ( = netteté des différents plans de la photo )
Capteur de grande taille ou ( longue focale + faible profondeur de champ ) = profondeur de champ réduite
Grande ouverture ( ouvrir le diaph ) = petite Profondeur De Champ = plans proches nets / arrière-plan flou
Petite ouverture ( fermer le diaph ) = grande Profondeur De Champ = laisse tous les plans nets

 

CAMARTICLE

 



VITESSE D’OBTURATION = TEMPS DE POSE = TEMPS D’EXPOSITION = SHUTTER SPEED



L’obturateur ( = Shutter ) = Système servant à l’obturation de l’objectif d’un appareil optique ( obturer = boucher hermétiquement qqchose ) = mécanisme à rideaux qui recouvre le capteur
= Vitesse d’obturation = intervalle de temps pendant lequel ce rideau s’ouvre de manière à exposer plus ou moins longtemps le capteur à la lumière.

La vitesse d’obturation s’exprime en fractions de secondes ( 1/500s ; 1/15s ; 1/4s… )

Pour un sujet en mouvement, plus la vitesse du sujet est rapide, plus la vitesse d’obturation doit être rapide pour obtenir une image nette.

vitesse rapide ( ex : 1/1000s ) = sujet figé = sujet net ( même en mouvement )
vitesse lente ( ex: 1s ) = flou si le sujet ou l’appareil est en mouvement = image dynamique
 



SENSIBILITÉ ISO



= mesure de la sensibilité à la lumière des pellicules et des capteurs numériques.

Donnée essentielle à la détermination d’une exposition correcte

Grand indice ISO
= Haute sensibilité ( moins de lumière requise pour exposer correctement la photo ) = utile pour les scènes peu lumineuses ( permet d’éviter la sous-exposition = image trop sombre )
Petit indice ISO = Basse sensibilité ( plus de lumière requise pour exposer correctement la photo ) = utile pour les scènes trop lumineuses ( permet d’éviter la sur-exposition = image trop éclairée = cramée )

ALIYA GAMES E LEARNING
 



TEMPÉRATURE DE COULEUR



= caractérisation de la couleur des lumières qui servent en éclairage = indique la température ( effective ou « virtuelle » ) d’une source de lumière à partir de sa couleur. Elle se mesure en kelvins ( unité du Système international dont le symbole est K ) ou en millikelvin inverse ( mired ).
1 kelvin = -272,15 degrés Celsius

La couleur d’une source lumineuse est comparée à celle d’un corps noir théorique chauffé entre 2 000 et 10 000 K, qui aurait dans le domaine de la lumière visible un spectre d’émission similaire à la couleur considérée.

lumière émise par le soleil en milieu de journée = 5500 Kelvin = même couleur qu’un objet noir chauffé à 5227°C.

Bougie : 1500°K
Soleil à l’ horizon : 2000°K
Lampe au Sodium : 2200°K
Ampoule de ménage ( à incandescence au tungstène ) : 2400°K à 3000°K
Lampe fluorescente « blanc chaud » : 2700°K à 3000°K
Soleil levant / Soleil couchant : 3000°K
Lampe aux halogénures métalliques : 3000°K à 4200°K
Lampe Halogène : 3000°K à 3200°K
Lampe fluorescente « blanc neutre » : 3900°K à 4200°K
Tube fluo : 4500°K
Lampe fluo ( = lumière du jour ) : 5400°K à 6100°K
Flash électronique : 5500°K à 6500°K
Lumière du jour au Zénith : 5800°K
Lumière naturelle : 6500°K
Ciel nuageux : 7000°K à 9000°K
Ciel polaire : 10000°K à 12000°K

Température Kelvins basse = lumière froide = image bleue / verte
Température Kelvins élevée = lumière chaude = image jaune / rouge
Température de couleur correcte = pas de couleur dominante

Pour bien régler la température couleur d’une image, on effectue une balance des blancs = régler l’ appareil pour que les zones blanches de l’image apparaissent telles quelles sur l’image enregistrée.

ex : une feuille blanche peut paraître bleue sous une lumière bleutée , effectuer une balance des blancs = régler l’appareil pour que la feuille blanche ressorte bien blanche sur l’image enregistrée.

Réglage manuel = sélectionner une température en Kelvins = choisir la température adaptée au lieu ou l’on capte l’image ( ex :  film en extérieur ,  journée ensoleillée = on règle la température sur 5600°K / film en intérieur dans une pièce éclairée par des lampes halogènes = 3200°K  )

Pré-réglages d’appareils :

Ensoleillé = Daylight ( lumière du jour )
= pour une image exposée à la lumière du soleil = 5200°K
Ombre = Shade = lumière du jour + sujet dans l’ombre = 7000°K
Cloudy = Nuageux = lumière du jour + ciel nuageux = 6000°K
Tungstène = Fluorescent = Halogènes… = lumière artificielle = scènes en intérieur = 3200°K / 4000°K
Automatic White Balance = Balance automatique des blancs faite par l’appareil
Kelvin = réglage manuel
Custom = Réglage automatique mémorisé de l’utilisateur

Balance automatique des blancs sur une caméra =
_  feuille blanche
_  cassage de mise au point ( = flou )
_  lancer la balance automatique avec le bouton AWB = mémoriser la Balance de Blancs

Balance automatique des blancs ( en mode personnalisée ) sur un appareil photo =
_ on photographie d’une feuille blanche et on indique à l’appareil de faire la mesure sur cette image

Balance des blancs = respect des couleurs lors de la captation par l’appareil = à refaire pour tout changement de lieu ou d’éclairage

Fausser la balance des blancs = donner un côté artistique = ex : vouloir une teinte bleutée ou orangée
 



LA MISE AU POINT



= régler la netteté de l’image (  pour que le sujet filmé soit bien net )

mise au point automatique = bouton AF (autofocus)
= l’autofocus se met en action afin que l’appareil fasse lui-même la netteté

mise au point manuelle = outil loupe + zoom au max. + réglage grâce à la bague de mise au point ( bague mobile sur l’objectif permettant de faire la mise en point ) = jusqu’ à ce que l’image soit nette.

 



ALIYA GAMES E LEARNING
 



RÉSOLUTIONS



SD (Simple Definition) : 720 x 576 pixels

On parle de HD dès que le format dépasse 720 pixels de large.

HD Ready (Haute Definition) : 1280 x 720 pixels

Full HD : 1920 x 1080 pixels

2K : 2048 x 1080 pixels (environ : dépend de l’aspect ratio utilisé)

4K : 3840 × 2160 pixels (télévision UHD : Ultra Haute Définition) ; 4096 × 2160 pixels (cinéma, natif : sans recadrage)

8K : 7680 x 4320 pixels (varie aussi selon les aspects ratio utilisés)

comparatif-SD-HD-4K-8K



ALIYA GAMES E LEARNING